Mes Idées

 

La spiritualité de l’effort  

(…) la spiritualité de l’effort, mieux, la doctrine de l’effort, nous auraient été plus profitables si les figures repères , que certains désignent par modèles, les vraies, sont abondamment écoutées et suivies.

Inclusion des femmes et Leadership transformationnel

(…) La femme de part son instinct maternel inné a généralement les prédispositions pour un leadership transformationnel. Les hommes, sont plutôt de nature autoritaires et donc préposés à une forme de leadership moins inclusif, leur leadership est généralement transactionnel (…)

(…) Une meilleure justice sociale a besoin d’un leadership transformationnel. Ce dernier associe toutes les composantes, se préoccupe de leur bien-être et de leurs résultats individuels et collectifs (…)

La justice sociale

l’égalité des chances seule, ne peut garantir une cohésion sociale. En effet, l’accent mis sur l’égalité des chances et la méritocratie légitime certaines inégalités

Economie sociale et Solidaire

(…)Mon intime conviction confortée par mes expérimentations sur le terrain de la lutte contre la pauvreté demeure qu’il faut passer du modèle d’économie actuelle…

Le social Productif

(…) Pour moi, toutes les stratégies déployées et les modes de financement doivent principalement intégrer une vision entrepreneuriale. C’est-à-dire éduquer et former les potentiels bénéficiaires…

La citoyenneté économique

(…)  Le citoyen économique est dans ma formulation des enjeux économiques et sociaux, celui que le Nobel de l’économie Jean Tirole appelle,…

Developper le capital humain

Parmi les urgences qui permettront à l’Afrique de retrouver son chemin, il faut retoucher à la mécanique humaine. Ajuster le capital humain. Ayons la magnanimité de reconnaitre…

Révolution agricole

Réussir la révolution agricole sera une étape clé pour réduire la pauvreté, créer massivement des emplois décents en améliorant les revenus des producteurs et renforcer la sécurité alimentaire.

Un développement qui tient compte des réalités endogènes

Il s’avère impérieux que le continent africain conduise son intention de développement avec art et patience, en hiérarchisant ses besoins les plus urgents, en focalisant ses priorités sur ses atouts et en reportant à plus tard ses rêves farfelus

D’où la nécessité de s’interroger sur le développement et le type de développement  qui profiterait au plus vite au continent africain.

Il est de notoriété que l’urgence en Afrique est d’assurer la sécurité alimentaire des populations. Sécuriser la personne humaine c’est garantir à chaque table la subsistance de qualité, équilibrée. Bien manger devrait être l’idéal le plus commun vers lequel doit tendre tout état. En nous souvenant du jardin de l’Eden, pour ceux et celles qui ont pu lire une fois cette fable biblique, Dieu avait mis l’homme et sa femme dans un jardin aux multiples fruitiers. Il y avait une variété et une abondance de fruits.

Finance inclusive digitale

(…) Mais l’avenir est chargé de promesses en termes de finance inclusive digitale. Le numérique décuple le potentiel de nombreux secteurs notamment la finance. La technologie financière ou fintech explique en grande partie l’évolution de la bancarisation observée ces dernières années en Afrique.

Intégration régionale et continentale

Ma grande espérance est qu’enfin nous appliquions les instruments ingénieux dont nos diverses instances régionales et continentales nous ont dotés. Quand je pense à tous les bénéfices qu’on peut en tirer au profit de la population en redynamisant par exemple les réseaux d’échanges intra africains au moyen de la ZLEC, je reste surprise par tant de nonchalance. Ma grande Esperance est l’avènement d’une société  qui engendre en son sein des mécanismes endogènes d’inclusion permettant une résilience des plus vulnérables en leur garantissant par leur propre travail, la possibilité d’un minimum humain. Le registre du social productif reprend ici tout son sens.

 Abonnez-vous